Association canadienne des juristes-traducteurs

PROFIL



Objectifs de l’Association :

  • Promouvoir et faire avancer la traduction juridique au Canada et contribuer à son excellence notamment lors de l’élaboration de programmes universitaires adaptés.
  • Promouvoir le statut professionnel des juristes qui œuvrent dans le domaine de la traduction juridique.
  • Favoriser l’appui et l’entraide professionnels.

Formes d’exercice de la profession :

  • Jurilinguiste
  • Conseiller en rédaction législative
  • Traducteur ou réviseur juridique

Milieux d’exercice au Canada :

  • Secteur privé (cabinets d’avocats, entrepreneurs, etc.)
  • Secteur public (Bureau de la traduction (TPSGC), ministère de la Justice (Canada), Autorité des marchés financiers (Québec), Cour suprême du Canada)
  • Secteur parapublic (Centre de traduction et de documentation juridiques de l’Université d’Ottawa, Centre de traduction et de terminologie juridiques de l’Université de Moncton, etc.)

Principales activités de l’ACJT :

  • Activités à caractère social, thématique ou professionnel tenues à Montréal et dans l’Outaouais

Règlement administratif n1 (11 septembre 2014)

Conseil d’administration pour l’exercice 2016-2017 :

Louis Fortier, président
Sophie-Louise Ouimet, trésorière
Régine Gardès, secrétaire

Benoît Léveillée, administrateur
Anne Raffolt, administratrice
Sabine Thuilleaux, administratrice

 

 

Membre retraitée du Barreau du Québec, Sophie-Louise Ouimet est titulaire d’un diplôme d’études juridiques générales (DEJG) de l’Université de Paris XII, d’une licence en droit de l’Université de Montréal et d’un diplôme d’études supérieures en traduction juridique de l’Université d’Ottawa.

Elle a exercé le droit en cabinet privé pendant neuf ans et s’est ensuite tournée vers la traduction juridique. Elle s’est d’abord jointe à l’équipe du Centre de traduction et de documentation juridique (CTDJ) affilié à l’Université d’Ottawa et spécialisé dans la traduction de la common law en français. Elle a ensuite travaillé au Bureau de la traduction comme traductrice et réviseure pour enfin prendre un poste de conseillère législative et jurilinguiste à Justice Canada, au sein du service de jurilinguistique qu’elle a dirigé de 2007 à 2010 avant de prendre sa retraite en 2011. Sophie-Louise a également enseigné quatorze ans à l’Éducation des adultes à de futurs commis comptables et adjoints juridiques.

Elle est trésorière de l’ACJT depuis 1992.

Régine Gardès dirige depuis plus de 12 ans le Service de traduction du cabinet juridique national Miller Thomson. Elle a également exercé pendant cinq ans les fonctions de chef du Service de traduction de Marsh Canada, une multinationale de courtage d’assurances.

Titulaire de plusieurs diplômes en traduction et en localisation de l’Université de Montréal et de l’Université McGill, elle a étudié dans les écoles de gestion de plusieurs pays du BRIC et a obtenu en 2016 une maîtrise en sciences de la gestion internationale des affaires de la faculté de gestion de l’Université de Lancaster, au Royaume-Uni.

Régine se consacre activement à son milieu professionnel et s’intéresse à la valorisation de la profession et à l’innovation. Elle est membre de plusieurs réseaux de femmes d’affaires et siège au conseil d’administration de plusieurs associations, notamment de l’Association des conseils en gestion linguistique et de l'Association des femmes en finance du Québec.

 

 

 

 


 

Solution Web PME, propulsé par Megavolt